Legifrance

Un nouveau décret, en date du 16 avril 2018, modifie les modalités de rémunération des actes de rééducation et de réadaptation fonctionnelles.
Pour la prise en charge de patients atteints de mucoviscidose, le bilan-diagnostic à la première séance est côté AMK 10.7, puis à la trente et unième, puis toutes les vingt.
Les soins sont toujours côté AMK 10. Et s’il y a deux séances scindées, elles sont indépendantes l’une de l’autre.

A noter que le réentrainement à l’effort a une nouvelle cotation pour les BPCO (dont la mucoviscidose).
Vous trouverez le texte publié au Journal Officiel du 13 juin 2018 à ce lien.

Menu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation
OK